Neurologie

Présentation de la spécialité

La formation est globalement de bonne qualité, nous sommes une des rares villes européennes à avoir un hôpital entier dédié à la neuro et une intense activité de recherche s’est développée autour (CERMEP, CRNL…). Le plateau technique est également large et dans toutes les surspécialités.

Tous les services de neuro d’hospitalisation du CHU sont basés à l’hôpital neurologique à Bron (il existe un stage d’explo à Lyon Sud et à la Croix Rousse), ce qui a avantage et inconvénient : tout le monde se connaît et l’ambiance est bonne mais peut être vécue pour certains comme un peu « concentrée » et élitiste.

Les chefs sont assez bienveillants vis à vis des internes (en comparaison d’autres villes ou d’autres spé) et s’arrangent dans la quasi-totalité des cas pour nous laisser aller en cours de DES, de DIU, congrès… De même, ils sont accessibles pour orienter notre formation (Master, post-internat, publications…)

Les référents de la spécialité

Héloïse CHAUVEAU (chauveauheloise@gmail.com) et Elsa LEHINGUE (elsa.lehingue@live.fr)

Philippe NICOLAS (philippe.nicolas01@gmail.com) : interne en charge de répondre à vos questions

Le coordonnateur

Pr Stéphane THOBOIS

stephane.thobois@chu-lyon.fr

Hôpital neurologique – BRON

 

Maquette du DES

La maquette théorique  comprend:

  • Quatre semestres dans des services agréés pour le diplôme d’études spécialisées de neurologie, dont trois au moins doivent être accomplis dans des services hospitalo-universitaires ou conventionnés. Ces semestres doivent être effectués dans au moins deux services ou départements différents.
  • Un semestre dans un service agréé pour le diplôme d’études spécialisées de neurologie, ou dans un laboratoire d’explorations fonctionnelles agréé pour le diplôme d’études spécialisées de neurologie.
  •  Trois semestres dans des services agréés pour d’autres diplômes d’études spécialisées que le diplôme d’études spécialisées de neurologie ou pour des diplômes d’études spécialisées complémentaires.

 

Cours de DES :

Les cours de DES sont communs à la région Rhône-Alpes. Ils se déroulent sur 1 ou 2 jours à peu près tous les 3 mois à Lyon, Grenoble, St Étienne ou Clermont-Ferrand avec un cycle réparti sur 3 ans. Pendant les cours, il y a généralement une session de présentation par les internes d’articles fournis par les PU.

En fin de votre cursus, il faut valider son DES au cours d’un oral au cours duquel on présente:

  • un mémoire de DES  (30 pages, si possible sur un sujet différent de celui de la thèse de médecine)
  • son parcours: stages, DIU/DU, communication orale (congrès, cours de DES), poster, articles publiés

Publications et communications orales/affichées ne sont pas obligatoires pour la validation du DES mais conseillés.

Stages :

La liste des postes ouverts est mis en ligne sur le site de l’ARS chaque semestre vous pouvez ainsi aller voir le détail/nombre de postes qui ont été offerts ce semestre : site du PAPS > Je me forme>Je suis en formation >Je suis interne en médecine en Auvergne-Rhône-Alpes > Postes Ouverts pour le semestre de xxx

Lyon

Services d’hospitalisation :

– 101-102 (Pr VUKUSIC) : neuroinflammatoire
Le 101 est un service d’hospitalisation de 21 lits (beaucoup de SEP mais pas que), le 102 une unité d’hospitalisation de jour (essentiellement des traitements de SEP)

– 202 (Pr HONNORAT): neuro-oncologie
Unité de 12 lits avec un recrutement essentiellement de tumeurs intracraniennes mais aussi des syndromes paranéoplasiques neurologiques.

– 201/1000 (Pr NIGHOGHOSSIAN): neurovasculaire
Le 1000 est une UNV de 12 lits et le 201 une unité de 23 lits d »AVC tièdes »

– 301 (Pr RYVLIN): epileptologie
Unité de 17 lits avec un recrutement principalement de post-urgence/post réanimation + quelques bilans de patients épileptiques et de neuromusculaire

– 401/302 (Pr BROUSSOLLE): Parkinson, SLA, mouvements anormaux, un peu de neuromusculaire
Le 302 est un hopital de semaine avec 12 lits (bcp de suivi de SLA, des bilans et ttt de pathologies neuromusculaires); le 401 une unité de 21 lits.

– 402 (Pr VIGHETTO): Démence et Neuroophtalmo, pas mal de neurologie générale et de post-urgence
Unité de 17 lits

Stages d’exploration fonctionnelle:

– Lyon Sud (Dr GONNAUD) : EEG-EMG-Sommeil et des consultations + avis aux urgences

-Croix Rousse (Dr PETIOT/Dr CROISILLE): EMG/un peu d’EEG; des consultations de neuromusculaire, de bilan mémoire, de céphalées

-EEG (Pr RYVLIN/Dr ANDRE-OBADIA) à l’hopital neurologique : de l’EEG, des potentiels évoqués (PEV, PES, PEL, PEA, PEM), une unité de vidéo-EEG de 4 lits (SEEG, vidéo EEG, exploration du sommeil), consultations d’épileptologie, de sommeil et de douleurs

-EMG à l’hôpital neurologique (Dr VIAL): essentiellement de l’EMG, des consultations de neuromusculaire, de la toxine

Stages de Périphérie

Ils ont bonne réputation mais étaient, jusqu’à récemment, généralement pris par des internes non neuro et qui ne sont pas toujours ouverts à chaque choix de stage pour les spé med. Il faut donc prévoir en avance leur ouverture par l’ARS.

  • Valence
  • Villefranche
  • Vienne
  •  Annemasse
  • Bourg-en-Bresse
  •  Montélimar
  •  Romans St Valier

Pour commencer son internat, il vaut mieux prendre un stage d’hospitalisation en périph ou au CHU. Tous les services sont « faisables » en premier semestre et bien séniorisés. Il est, le plus souvent, facile de passer en neurologie en première année d’internat.
Pour les internes non neurologues souhaitant avoir une idée globale de la neurologie, il vaut mieux éviter les stages trop spécialisés (401/302, 201/1000, 202, EEG) sauf intérêt particulier pour une pathologie (par exemple le 202 pour les oncologues).

Gardes :

Les gardes au CHU se font à l’hôpital neurologique par la majorité (environ 2 à 3 gardes par mois) + 2 à 3 gardes par semestre aux urgences de l’hôpital Édouard Herriot.
Pour les gardes de neuro, le senior est sur place et généralement présent, on gère les problèmes dans les services et on fait des entrées de post-urgence ou direct SAMU/pompiers (essentiellement pour les AVC). Leur « intensité » est variable mais il est généralement possible de dormir un peu, le repos de garde est respecté dans tous les services sauf problème exceptionnel.

Autres infos:

Il existe une association (BRAIN : Bureau de Recherche des Assistants et Internes en Neurologie) qui organise un topo entre tous les services 1 fois par mois, une soirée d’accueil des internes à chaque semestre et aide à financer les DIU.

Il existe des RCP auxquels il est possible de participer :

– SEP : un soir tous les 2-3 mois avec des médecins libéraux ou de périphérie

– Neuro-oncologie : tous les jeudis après-midi

– Bilan pré-chirurgicaux d’EPPR : tous les mardis après-midi

– Réunion de neuromusculaire : tous les mardis matin

Il y a des séances de biblio hebdomadaire au 301, 402 et 401. La plupart des services organisent des staffs de service.

De nombreuses autres formations sont organisées :
– un jeudi par mois à 11h, un chercheur est invité pour un « grand jeudi » pour présenter ses travaux avec souvent des présentations de cas cliniques « locaux »
– les topos organisés par des labos pharmaceutiques en soirée ou WE sont fréquents
– il existe une newsletter mensuel des différentes conférences organisées sur le site du GHE par le CRNL

Il existe une bibliothèque au 6e étage de l’hôpital neurologique avec possibilité d’emprunter livre et revue.

 

ANAINF : Association des assistants et internes en neurologie de France : www.neurologie.com.fr